Les enjeux du numérique responsable

Le numérique a un impact sur l’environnement. il représente 3,7% des émissions de gaz à effet de serre (autant que l’aviation). Afin de calculer une empreinte environnementale d’un site web, il faut fair une analyse par cycle de vie (ACV). C’est à dire additionner tous les impacts depuis la fabrication jusqu’à la fin de vie […]

Les enjeux du numérique responsable

Le numérique a un impact sur l’environnement. il représente 3,7% des émissions de gaz à effet de serre (autant que l’aviation).

Afin de calculer une empreinte environnementale d’un site web, il faut fair une analyse par cycle de vie (ACV). C’est à dire additionner tous les impacts depuis la fabrication jusqu’à la fin de vie du produit.

Un site web, a un impact par le biais de ses supports (serveur, réseau et terminaux). Suivant la qualité de conception d’un site web, il peut y avoir des grosses différences de consommations de ressources informatiques.

En mode ACV, il faut donc prévoir la fabrication du matériel, son utilisation et sa fin de vie. Un site web va nécessiter des smartphones qu’il faudra fabriquer. Un smartphone est constitué de 60 à 80 éléments différents (plastique, cobalt, cuivre…) dont des terres rares. Ces dernières sont très difficiles à extraire, cela nécessite l’utilisation d’eau et de solvants pour dégager le minerai recherché. Cette exploitation est extrêmement sale ; engendre de la déforestation, rejet radio-actif et pollution chimique.

Afin de limiter cet impact, les acteurs du numérique doivent permettre l’utilisation de leurs projets sur des smartphones vieillissants. En effet, si l’on allonge la durée de vie du matériel, on diminue d’autant la pollution liée à sa fabrication.

Cette modélisation extraite de l’article L’avenir du numérique est-il « responsable »​ ? Cela montre qu’il y a plusieurs types d’impacts environnementaux et que les conséquences sont majoritairement liées aux terminaux.

Praesent sit suscipit facilisis ut dictum justo mattis quis ut non et,